Voici le lien pour l'édition en ligne!

https://fr.calameo.com/books/005039633b3ede80b1250

Bonne nouvelle!

Cinq binômes ont étés retenus pour apparaître dans le Florilège International sur le thème du métissage. Bravo à eux!!!

Voici le nom des lauréats:

4°1 Ambre et Carla, Mélina et Emie, Lily et Angelina
4°3 Mathis et Lilian
4°7 Lilou et Iris

Nous voulions montrer que la vie est composée de diversité. Nous avons mélangé des textures, des couleurs et des styles différents pour les quatre personnages adultes. Le cinquième est un enfant multicolore, afin de suggérer que tous les métissages sont possibles.

Fatiha & Olivia 4°7

Notre travail a pour but de faire passer un message contre le racisme.

Le sable et la peinture bleue font référence à la mer car en effet, à la plage, une fois en maillot, les codes culturels disparaissant, nous sommes tous égaux, que l’on soit noir, blanc ou métis… Le camaïeu de marron représente cette variété des couleurs de peau.

Laura & Raphaël 4°1

Nous avons eu une idée tout de suite mais l’avons approfondie en nous inspirant du travail de François Rouan. Nous avons d’abord eu l’idée de « tresser » les couleurs, puis de métisser des matières inhabituelles (papier bulle, journaux, carton et peinture blanche sur papier calque), d’où la phrase inscrite dans notre travail « métissage des matières et des techniques ».

Matis & Lilian 4°3

Nous avons représenté deux visages de couleurs différentes, qui à la fois se croisent et sont face à face, pour parler du mélange des origines.

Nous avons également « métissé » les techniques. Nous avons peint les visages et le fond, tandis que nous avons fait du collage pour les yeux. La laine intégrée dans le travail remplace le dessin des profils.

Au début, nous avons voulu marquer « Métissage  des couleurs » avec des lettres imprimées avec différentes polices, mais ce n’était pas très lisible. Nous avons alors repassé les lettres à la peinture pour créer un effet de superposition comme pour les visages.

Mélina & Emie 4°1

Nous avons cherché à représenter le métissage à notre manière, en mélangeant les couleurs et les techniques (peinture, collage, écriture) et les langues (français et mandarin), réunis finalement autour d’un femme s’apprêtant à donner la vie.

Autour d’elle, nous avons fait des nuances entre le noir et le blanc, pour montrer que l’on est tous égaux, quelque soit la couleur de la peau.

La phrase en mandarin signifie « paix et amour ».

Iris & Lilou

Les différences n'empêchent pas d'être égaux.

Ambre & Carla

On a choisi de faire un visage de toutes les couleurs pour montrer que l’on devrait être tous égaux. Nous avons métissé les techniques et les matières : collage, peinture, impression numérique.

Jules & Tilian 4°7

Nous avons choisi comme thème le métissage des cultures et des ethnies, pour dénoncer le racisme et affirmer que blancs et noirs sont égaux.

Nous avons peint différentes couleurs de peau pour différents visages : enfant, femme, homme.

Nous avons également mélangé plusieurs techniques  (collage, peinture) et nous avons intégrer du texte dans l’image.

Kamélia et jade 4°3

Notre travail veut sensibiliser au problème de la pollution, sur terre et même dans l’espace. Nous avons métissé des petits objets de rebut et de la peinture acrylique, imaginant un espace constitué de déchets.

Yacine & Ilan 4°3

Nous avons voulu représenter un visage comportant toutes les couleurs de peaux, sous forme de puzzle, afin de montrer que nous sommes tous issus de différentes origines. Le visage est collé sur un fond contenant des nuances de couleurs possibles à partir du mélange des trois couleurs primaires, comme le violet et le vert. Ce sont ces mêmes couleurs primaires qui permettent de faire le marron dont nous nous sommes servies pour le visage « multi-ethnique ».

Anaïs & Amélie 4°1

On a choisi de mélanger des éléments de récupération comme le plastique avec la peinture pour représenter une plage qui semble au premier regard merveilleuse mais qui en fait est polluée.

Juliette, Lindsay, Loyd 4°1

Pour ce travail, nous avons choisi de faire un métissage des techniques picturales et photographiques.

Nous avons choisi le thème de la frontière, qui limite les échange entre différentes cultures, entre les pays du sud et l’occident, symbolisé par des barbelés.

Laurie & Juliana 4°3

Nous avons choisi de travailler sur le métissage des techniques et des mots, ceux qu’on lit, ceux qu’on écrit ou ceux que l’on dessine. Nous nous sommes inspirées de « Violon et Fruits » de Pablo Picasso, qui est le premier à avoir intégré du journal dans sa peinture. Nous avons comme lui mélangé deux techniques : le collage avec des lettres d’impression, et l’écriture à la main, qui s’apparente au dessin.

Lily & Angelina 4°1

 

Nous avons essayé de représenter les différents types de beauté dans le monde. Des femmes, tout comme les hommes, se font harceler en raison de leurs origines, de leur couleur de peau ou même de leur religion. C’est pour ça que nous avons écrit « Liberté » dans toutes les langues. Nous avons en plus métissé plusieurs techniques : peinture, pastel, feutres, dessin et écriture.

Sayma & Amélie 4°1

Nous avons voulu évoquer le mélange impossible de l’eau et du feu, accompagné de cette phrase « La nature devrait pouvoir faire tous les mélanges ». Nous avons métissé les techniques : peinture à l’eau et pastels à l’huile, un mélange là encore impossible.

Simon et Tristan 4°7

J’ai représenté un visage au centre d’un damier multicolore, dans lequel j’ai disposé dans le désordre les lettres du mot métissage. J’ai mélangé deux techniques : le dessin et le collage.

Simon 4°1

Pour parler du métissage, nous avons voulu mélanger différentes couleurs pour montrer que chaque couleur est unique mais qu’elles forment un ensemble. On peut obtenir du noir en mélangeant les trois primaires, c’est pourquoi le mot métissage est peint en noir.

Maryon & Axelle 4°3

Ce travail est un métissage des matières et des techniques. Nous avons voulu rappeler l’importance de la nature sur la terre. Nous avons collé des écorces et des feuilles sur notre peinture, afin d’évoquer la perte de tous les arbres chaque jour.

Esteban & Matéo 4°1

Nous avons décidé de nuancer les couleurs (camaïeu de bleu), les matières (sable, touches de peinture) et les techniques (collage, photographie, peinture). Nous avons écrit en noir le mot métissage pour contraster avec le reste de l’image. Nous avons choisi de montrer différents types d’architectures, des maisons très différentes, pour montrer qu’il y a différents habitats, liés à différents pays et catégories sociales.

Chiara & Nina 4°7

Notre travail est un métissage des techniques : il y a de la peinture, de l’esquisse, de la photographie et du dessin. La photographie de départ représente un Japonais du siècle dernier, mais il ressemble aussi à un indien. Nous voulions semer le doute quant à son origine, tout en la rappelant par l’évocation du drapeau dans le fond.

Sthéva & Riley 4°1

Nous avons voulu dénoncer le racisme, en mettant des empreintes de mains et de doigts de différentes couleurs. Il y a parfois du harcèlement au collège ou dans les écoles si l’on est différents des autres, alors que nous sommes tous égaux. Le texte de      nous a permis de mélanger ces mots traitant de la richesse du métissage avec les empreintes, ce qui constitue en plus un métissage des techniques.

Morgane & Sandra 4°7

Tag(s) : #Mme BONNEROT, #Travaux 4° Mme Bonnerot
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :